Vous êtes ici : Accueil > INFORMATIONS MUNICIPALES

Formulaire de recherche

Services municipaux

Vivre dans la commune

Marchés publics

INFORMATIONS MUNICIPALES

INFORMATIONS MUNICIPALES

REPUBLIQUE FRANCAISE

Canton de Saint-Rémy ______________ ______________ Département de Saône et Loire

 

 

 

 

Mairie de Saint-Loup-de-Varennes 71240 Tel : 03.85.44.21.70 - Fax : 03.85.44.12.61 Email : saint.loup.de.varennes@wanadoo.fr

 

******

INFORMATIONS MUNICIPALES

 

******

 

MADAME, MONSIEUR, VOTRE AVIS NOUS INTERESSE

 

 

Lors de sa séance du 09 avril dernier, les membres du Conseil Municipal et moi-même avons décidé de vous faire part de l’information suivante :

 

Melle Lucie PICARD habitante et native de Saint-Loup-de-Varennes, ancienne institutrice, fervente catholique, très attachée à son village, a désigné l’école communale de Saint-Loup-de-Varennes et la paroisse de Saint-Loup-de-Varennes comme légataires testamentaires, à parts égales, de son capital décès de 67 250 €.

 

A ce jour, l’équipe enseignante a réinvesti la quasi-totalité* de son don de 33 176 € à destination exclusive des écoles et des élèves de Saint-Loup (achat de mobilier, réfection du sol d’une classe, achat de matériel informatique, participation à un voyage scolaire, achat de matériel divers …), et nous les en remercions.

(* les 1 000 € restant seront investis sur 2018 pour l’achat de cycles et autres accessoires scolaires)

 

L’évêché d’Autun a donc été destinataire de l’autre moitié du legs, soit un peu plus de 33 000 € au profit de l’église de notre village, du moins, le pensions-nous … car l’interprétation du service économat de l’Evêché est toute autre !

 

En effet, pour eux, la paroisse de Saint-Loup-de-Varennes n’existe pas, et seule, la paroisse du Bon Samaritain de Saint-Rémy (regroupant 8 communes) peut bénéficier de cette manne financière !

 

Les divers courriers, appels téléphoniques et entrevues que j’ai pu avoir n’ont rencontré qu’un accueil poli mais n’ont rien changé ! Seul un « don » de 7500 € pour participation aux frais de réfection du système de chauffage de notre église nous sera accordé …

 

Vous comprendrez donc sans peine notre stupéfaction et notre colère face à cette décision qui – selon Nous – s’apparente, ni plus ni moins, à un détournement de fonds public. Ce capital doit nous revenir et nous permettre de poursuivre la restauration de notre église communale, comme le souhaitait feue Melle PICARD.

 

Car, en effet, pour la municipalité, il ne fait aucun doute que, dans son esprit, la paroisse de Saint-Loup-de-Varennes ETAIT l’église de Saint-Loup-de-Varennes !

 

Et vous, qu’en pensez-vous ???

 

Votre avis nous intéresse vivement, aussi, n’hésitez pas à nous adresser vos retours, par tous moyens à votre convenance (courrier, site internet, messagerie internet), d’ici la fin du mois d’avril, afin de nous aider à trouver la bonne initiative face à cette situation (relais dans la presse locale, conseil d’avocats, …)

 

Bien à vous

Francis DEBRAS

 

 

 

  • CHANGEMENTS DE FREQUENCES DE LA TNT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le téléspectateur recevant la télévision par une antenne râteau, qu’il habite en immeuble ou en maison individuelle :

Les changements de fréquences qui auront été réalisés dans la nuit du 23 au 24 avril sur les émetteurs TNT de votre zone, peuvent avoir pour conséquence la perte de certaines chaînes de télévision. Les téléspectateurs dépendant d’une antenne râteau collective ou individuelle devront donc procéder à une recherche des chaînes. Elle permet de récupérer l’intégralité des chaînes de télévision suite aux changements de fréquences.

Cette opération est très simple à réaliser, à partir de la télécommande du téléviseur et/ou de l’adaptateur TNT. Cette recherche des chaînes est à réaliser sur l’ensemble des postes de la maison reliés à une antenne râteau.

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet : recevoirlatnt.fr ou appelez au 0970 818 818.

 

  • Règles de vie – RAPPEL

 

Vivre ensemble, ici comme ailleurs, c’est apprendre à se partager un espace commun et respecter, pour le bien-être de chacun, certaines règles de savoir vivre et de civisme. En voici quelques rappels :

  • Travaux bruyants – Les travaux susceptibles de causer une gêne en raison de leur intensité sonore (tondeuse à gazon, perceuse, pompe d’arrosage, travaux de bricolage) sont autorisés :

    • en semaine de 8 h à 12 h et de 14 h à 19 h

    • le samedi de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h

    • le dimanche et jours fériés de 10 h à 12 h

  • Brûlage des déchets INTERDIT, où que vous soyez sur le village et sans critère de distance.

 

 

 

 

 

  • INSEE – Enquête statistique sur les Ressources et les conditions de vie 2018

 

Cette enquête sera menée entre le 2 mai et le 23 juin 2018 et réalisée sur un échantillon d’environ 14 000 logements ordinaires dont certains se situent sur notre commune.

L’enquête s’inscrit dans un dispositif statistique européen et porte sur les ressources et les charges des ménages, les conditions de logement ainsi que sur la formation l’emploi et la santé des individus.

Un enquêteur de l’INSEE chargé de vous interroger prendra contact avec vous muni d’une carte officielle l’accréditant.

L’enquête prend la forme d’un panel sur plusieurs années, certains des ménages concernés ont déjà participé aux collectes précédentes et connaissent donc déjà bien ce dispositif.

Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.

 

  • Formez-vous aux gestes qui sauvent !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nombreux sont les risques dans notre vie quotidienne. Face à une personne en danger, avoir les bons réflexes peut parfois sauver une vie. Vous devez agir mais vous ne savez pas comment ? Formez-vous aux gestes de premiers secours (PSC1).

 

Initiée par le Grand Chalon, une nouvelle formation aura lieu

 

Sur la commune de Varennes-le-Grand (lieu à définir)

Du 4 au 7 juin de 18h30 à 20h30


Tarif : 7 € par candidat (le règlement confirmera l’inscription)

 

Renseignements et Inscriptions : 03.85.46.14.57

Espace Santé Prévention, 1 place Ste Marie – Chalon-sur-Saône

 

 

 

 

  • La Croix-Rouge française viendra prochainement à la rencontre des habitants de votre ville

 

Pendant plusieurs jours, les équipes de l’association se rendent au domicile des habitants de votre ville pour leur présenter les actions menées par la Croix-Rouge française avec pour objectif de gagner de nouveaux soutiens réguliers.

 

Parfaitement identifiables grâce à un badge et une tenue aux couleurs de la Croix-Rouge, les équipes passent en porte-à-porte au domicile des habitants. Ils leur présentent les différentes activités de l’association avec pour objectif d’obtenir de nouveaux donateurs réguliers. Les personnes qui souhaitent participer rempliront un bulletin et s’engagent à donner à partir de 15 euros par mois par prélèvement automatique. Ces visites ne font en aucun cas l’objet d’une quête en espèce ou en chèque.

 

Aide alimentaire et vestimentaire, Samu social, lutte contre l’isolement des personnes âgées, halte répit détente Alzheimer, postes de secours, actions à l’international, soutien en milieu carcéral... Toujours reconnues, parfois aussi méconnues, les actions menées par la Croix-Rouge française au sein de ses 1 000 unités locales par ses 58 000 bénévoles sont multiples et très étendues.

 

La Croix-Rouge a plus que jamais besoin de la solidarité et de la générosité de tous pour pouvoir continuer à mener à bien ses missions auprès des plus fragiles. Les donateurs réguliers sont essentiels à la bonne marche de l’association : ils assurent des ressources pérennes, permettant une grande réactivité en cas d’urgence et la mise en place de programme de développement sur le long terme.

 

  • Etude architecturale du Grand Chalon : recherche de maisons sur sous-sol

 

Le Grand Chalon propose une étude architecturale gratuite de votre maison sur sous-sol construite avant 1990. Pour en bénéficier, il vous suffit de répondre à l’appel à candidatures du Grand Chalon. Un jury choisira 5 lauréats qui se verront remettre un dossier complet de l’étude architecturale.    

Vous avez jusqu’au 30 avril 2018 pour envoyer au Grand Chalon un dossier complet comprenant : une lettre de candidature décrivant vos motivations ainsi que des documents graphiques/photographiques/techniques permettant de connaître votre maison. 

Les dossiers sont à renvoyer à l'adresse suivante :

Espace Habitat Conseil du Grand Chalon
7, rue Georges Maugey
71100 Chalon-sur-Saône

Ou par mail à habitatconseil@legrandchalon.fr. Pour plus d’informations : 03 58 09 20 45

Les études conduites par des architectes serviront de support à la réalisation de fiches techniques qui pourront aider les propriétaires ou futurs acquéreurs à réaménager leur maison.

 

******

 

COMPTE RENDU de

REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL

 

 

Le neuf avril deux mille dix-huit à dix-neuf heures trente, les membres du Conseil Municipal de Saint-Loup-de-Varennes, convoqués conformément à la loi, se sont réunis au lieu ordinaire de leurs séances, sous la présidence de Francis DEBRAS, Maire.

Présents : Mmes Frédérique TARTIER-JACOB, Laëtitia FAVAUT, Lilia HURÉ, Isabelle JACQUIER, Joëlle CRELIER et Sonia MORET et Mrs Henri LIEUTET, Renaud SABATIER, Dominique REVILLOT, Fabrice CHEVILLARD, Jean-François LESSARD, Daniel MOREIL et Francis DEBRAS

Absents avec pouvoir : Christophe BADOT pouvoir à D. REVILLOT

 

 

Après lecture faite, le procès-verbal de la réunion précédente est approuvé à l’unanimité. En préambule à la séance, Monsieur le Maire sollicite l’ajout de deux points :

1 – BP 2018 – Créance irrécouvrable DEVELAY – Demande d’admission en non-valeur – Provisionnement

2 – Plan Régional de Santé – Avis

Le Conseil Municipal, à l’unanimité, donne un avis favorable à cette requête.

 

 

Enfin, Monsieur DEBRAS porte à la connaissance des élus, les remerciements de la famille MAUREL ainsi que leur reconnaissance pour les marques de sympathies témoignées lors du décès de Monsieur Claude MAUREL, ancien élu municipal de 1995 à 2001.

 

Ordre du Jour

 

 

  1. BP 2018 – Fiscalité locale – Vote des taux

  2. BP 2018 – Tarifs communaux 2018

  3. Tarifs salle des fêtes 2019

  4. Budget annexe TVA – Compte de gestion 2017 et Compte administratif 2017 – Approbation

  5. Budget annexe TVA – Budget primitif 2018 – Approbation

  6. Budget principal – Compte de gestion 2017 et Compte administratif 2017 – Affectation du résultat 2017

  7. Budget principal – BP 2018 – Approbation

  8. Questions diverses

 

  1. BP 2018 – Fiscalité locale – Vote des taux

 

La commission finances et travaux réunie le 21 mars dernier a étudié les investissements pour 2018 en fonction du maintien de la fiscalité aux taux 2017. Ainsi, dans la mesure où aucun investissement d’importance n’est à prévoir sur 2018, il a été constaté qu’une hausse des taux ne s’imposait pas. Il est donc proposé de suivre l’avis de la commission.

 

Après délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité, dit que les taux 2018 seront de : 16.80 % pour la TH ; 21 % pour le Foncier Bâti et 53,50 % pour le Foncier Non Bâti.

 

  1. BP 2018 – Tarifs communaux 2018

 

Monsieur le Maire revient sur les tarifs communaux pratiqués sur 2017 et sollicite les élus pour les conserver à l’identique.

 

Ouï cet exposé, après délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité, suit la proposition de Monsieur le Maire et ne modifie pas les tarifs communaux en vigueur.

 

  1. Tarifs salle des fêtes 2019

 

M. MOREIL en charge du dossier expose les propositions de la commission finances qui a étudié les tarifs de la salle des fêtes par comparaison avec ce qui se pratique alentours. Ainsi, un réajustement a été opéré, notamment sur les frais de fonctionnement qui seront désormais différents selon la période de location. La tarification 2019 proposée est :

 

 

Saint-Lupéens

Extérieurs

 

Grande salle

Petite salle

Ensemble

Grande salle

Petite salle

Ensemble

Week-end

250 €

150 €

295 €

480 €

390 €

590 €

samedi ou dimanche (*)

150 €

80 €

180 €

270 €

195 €

295 €

1 jour de semaine

90 €

70 €

130 €

160 €

130 €

195 €

(*) Uniquement lorsque la location est sollicitée moins de 15 jours avant la date de la manifestation

 

 

Tarifs 2019 des frais de fonctionnement

 

Particuliers

Associations

 

Octobre à avril

Mai à septembre

Toute l’année

Week-end

140 €

70

30 €

1 Jour

70 €

40

15 €

 

Après délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité, adopte les nouveaux tarifs de location de la salle des fêtes 2019 tels que proposés.

 

  1. Budget annexe TVA – Compte de gestion 2017 et Compte administratif 2017 – Approbation

 

M. MOREIL rend compte du Compte de Gestion 2017 du Trésorier. Ce document met en évidence, en section de fonctionnement, des dépenses pour 85 560.04 € et des recettes pour 143 271.91 € d’où un résultat de fonctionnement 2017 excédentaire de 57 611.87 € ; en section d’investissement, les dépenses s’élèvent à 110 837.81 € et les recettes à 84 041.64 € soit un résultat d’investissement 2017 déficitaire de 26 796.17 €.

Compte tenu des résultats de l’exercice n-1, le résultat global de fonctionnement 2017 est excédentaire de 112 283.36 € et celui d’investissement déficitaire de 59 137.81 €.

Après cet exposé, M. MOREIL fait le point sur le Compte Administratif 2017 de ce budget ouvert pour la gestion du lotissement du Meix Pourcher. On y retrouve les mêmes résultats que ceux des services de la trésorerie, aussi, les deux comptes sont considérés comme identiques.

 

Après délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité approuve le Compte de Gestion 2017, puis, hors présence de Monsieur le Maire, le Compte Administratif 2017 du Budget Annexe TVA du lotissement.

  1. Budget annexe TVA – Budget primitif 2018 – Approbation

 

M. MOREIL poursuit et expose le projet de budget primitif 2018 de ce lotissement qui s’équilibre en section de fonctionnement à la somme de 203 307.38 €. En section d’investissement, un écart positif de 1 135.55 € est à observer, entre les dépenses de 150 161.83 € et les recettes de 151 297.38 € : déséquilibre du budget toléré s’agissant d’une opération d’aménagement de lotissement.

 

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité approuve le BP 2018 tel que proposé.

 

  1. Budget principal – Compte de gestion 2017 et Compte administratif 2017 – Affectation du résultat 2017

 

M. MOREIL rapporte aux élus les deux documents que sont le Compte de Gestion 2017 du Trésorier et le Compte Administratif 2017 de la collectivité. Le bilan issu de la comptabilité de la Trésorerie porte les dépenses de la section de fonctionnement à 750 599.25 € alors que les recettes de fonctionnement s’élèvent à 831 112.18 €. En section d’investissement, les dépenses réalisées sont de 221 648.39 € pour des recettes encaissées de 248 474.35 €. Ainsi, le Compte de Gestion de la trésorerie dégage un excédent de fonctionnement de 80 512.93 € et un excédent d’investissement de 26 825.96 €.

En y ajoutant les résultats de l’année n-1, la section de fonctionnement compte un excédent global 2017 de 162 458.50 € et un déficit d’investissement de 39 399.36 €.

Après comparaison, le Compte Administratif 2017 arrête les comptes de façon similaire attestant ainsi l’identité des deux documents.

 

Après délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité, approuve le Compte de Gestion 2017 du trésorier, identique au Compte Administratif 2017. Puis, hors présence de Monsieur le Maire, le Conseil Municipal, à l’unanimité, approuve le Compte Administratif 2017 représentant la gestion de Monsieur le Maire.

Puis, au retour de ce dernier, l’affectation du résultat 2017 au BP 2018 est décidée, à l’unanimité du Conseil Municipal, de la manière suivante :

- Recettes d’investissement: compte 1068 – Réserves sur excédent de fonctionnement pour 28 716.36 €

- Recettes de fonctionnement : compte 002 – Excédent de fonctionnement reporté pour 133 742.14 €

 

  1. Créance irrécouvrable DEVELAY – Admission en non-valeur – Provisionnement

 

Monsieur le Maire rappelle aux élus qu’en 2017, le budget primitif prévoyait l’annulation de la dette de Monsieur DEVELAY Jacques de 2 798.67 € par le biais d’un provisionnement annuel de 1 000 € afin d’étaler la charge sur trois exercices. Or, l’opération permettant la constatation de cette décision n’a pas été réalisée en 2017. Aussi, la dette va devoir être épurée sur deux exercices (2018 – 2019) à raison de 1 400 €/an pour rattraper l’année perdue.

 

Après en avoir délibéré, à l'unanimité, le Conseil Municipal, accepte la créance de M. DEVELAY comme irrécouvrable en l’admettant en non-valeur avec un provisionnement de 1 399.34 € sur 2018 et de 1 399.33 € sur 2019.

 

  1. Budget principal – BP 2018 – Vote

 

M. MOREIL présente aux élus le projet de budget primitif 2018, qui s’équilibre en section de fonctionnement à 941 641.14 € et en section d’investissement à 252 650.50 €.

Parmi les investissements retenus par la commission travaux, il est prévu la réfection de la salle des fêtes en régie pour 26 500 € avec la pose de nouveaux stores pour 4 700 € ; la réhabilitation des deux dernières salles du 1er étage de la mairie, l’une en salle d’archivage pour 5 700 € et l’autre en bureau pour 6 900 € ; les fenêtres de la salle de motricité de l’école pour 6 300 € ; l’acquisition d’une tondeuse autoportée de 17 850 € et le remplacement du matériel volé aux ateliers pour 5 000 €.

Il est à noter que l’abondement strict et ajusté des lignes budgétaires de la section de fonctionnement 2018 a permis un virement conséquent à la section d’investissement équivalent à 138 860.14 €.

Monsieur le Maire reprend en expliquant que le fait de vouloir désendetter la collectivité au maximum a, certes, contribué au recul de l’investissement mais il permettra à la municipalité de voir sa dette passée de 127 800 €, en 2018, à 59 390 €, d’ici 2021.

En outre, la municipalité arrive encore à investir dans des travaux d’amélioration de son patrimoine afin de générer de substantielles économies d’énergie, sans avoir recours ni à l’emprunt ni à la hausse de la fiscalité locale, et ce, malgré la baisse constante des dotations de l’Etat.

 

Ouï le détail du projet de budget 2018 et l’exposé de Monsieur le Maire, après délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité, adopte le projet de budget primitif 2018 tel qu’évoqué.

 

  1. Avis sur le Projet Régional de Santé Bourgogne Franche Comté 2018 – 2022

 

Monsieur DEBRAS rapporte qu’au cours du dernier Bureau Communautaire, il a été évoqué le Projet Régional de Santé pour la Bourgogne Franche Comté qui est actuellement soumis à avis, notamment des collectivités locales. Sans réponse de celles-ci, l’avis est réputé favorable.

Aussi, comme le problème d’implantation du centre d’angioplastie sur le Centre Hospitalier de Chalon-sur-Saône n’a toujours pas été résolu, il a été proposé aux municipalités de donner un avis défavorable à ce projet en mettant en avant le recours contentieux au Tribunal Administratif contre la décision de l’Agence Régionale de la Santé (ARS) de mai 2017 du CHS de Chalon-sur-Saône, après le rejet du recours hiérarchique sur l’ouverture d’un centre d’angioplastie coronaire en son sein. En considérant également, la nécessité de rétablir les relations entre les hôpitaux publics de la Région et d’obtenir un Plan Régional de Santé indiquant sans ambiguïté le besoin d’un centre d’angioplastie à Chalon-sur-Saône. Enfin, en mettant en avant le caractère structurant du projet d’angioplastie sur le centre hospitalier de Chalon-sur-Saône pour la prise en charge des patients cardiaques de la Saône-et-Loire, en complément du Centre de Mâcon et non en opposition, comme certains essaient de le faire croire.

 

Après en avoir délibéré, à l'unanimité, le Conseil Municipal, donne un avis défavorable au Projet Régional de Santé Bourgogne Franche Comté 2018 – 2022 aux motifs énoncés ci-avant.

 

INFORMATIONS ET QUESTIONS DIVERSES

 

- Vol aux ateliers municipaux : Monsieur DEBRAS signale l’effraction intervenue aux ateliers municipaux au cours de laquelle 5 000 € de matériel portatif a été dérobé.

 

- Gens du voyage sur le PAVB : Monsieur DEBRAS sollicite M. MOREIL pour faire le point de la situation aux élus. Celui-ci rapporte que, comme à l’accoutumée, des caravanes se sont installées devant l’entreprise TRADI DEMEURE et que les services du Grand Chalon sont régulièrement informés de la situation avec relais auprès des services de la SEM VAL DE BOURGOGNE. Ce qui est nouveau, c’est l’installation d’itinérants à l’intérieur même de la zone. Pour se faire, ils ont bouché une partie du fossé donnant sur la rue Martoire avec l’enrochement présent et un apport supplémentaire de gravier et déposé ensuite des portes métalliques pour leur permettre de passer. Des arrêtés d’expulsion ont été pris ce qui a fait fuir ceux installés devant TRADI DEMEURE (jusqu’à quand … !), mais les autres sont toujours là ! Le problème est que, la brèche ainsi ouverte, risque de constituer une porte ouverte pour l’arrivée d’autres itinérants. Les services de la gendarmerie sont également informés de la situation.

 

- PLUi et enquête publique : il est à noter que le préfet a demandé la prolongation de l’enquête publique d’une semaine supplémentaire qui courra donc jusqu’au 23 avril 2018, 17 h.

 

- Projet de fermeture de classe rentrée 2018/2019 : Suite à l’audience à laquelle ont assisté Monsieur DEBRAS, Mme CRELIER et deux représentants de parents d’élèves, il semblerait que la municipalité ne soit plus, officieusement, sous le coup d’une fermeture, au vu du réajustement des effectifs fournis. Mme CRELIER explique que la menace tenait du fait que les services de l’éducation nationale ne se basent que sur des projections informatisées issues de leur logiciel et non sur les données fournies par les services scolaires, aussi, leur prospection était arrêtée à 99 élèves pour la rentrée 2018 – 2019 alors que nos perspectives étaient de 110 !

 

- Mme MORET a été interpelée par des administrés qui s’interrogent sur les travaux en cours rue Martin, vers le calvaire, côté Varennes-le-Grand : se prépare-t-il une sortie nouvelle ? Monsieur DEBRAS se renseignera auprès des services administratifs varnois. Mme MORET poursuit en rapportant l’inquiétude des riverains de la rue du Château face au problème d’évacuation des eaux pluviales sur cette rue où l’eau s’accumule et empêche l’accès aux cidex. Il semblerait que le fait que la municipalité ait autorisé un nouveau propriétaire à rejeter ses eaux pluviales sur cette voie aggrave la situation. Monsieur DEBRAS lui répond qu’il n’a nullement été question d’autorisation mais bien d’interdiction à l’encontre de ce propriétaire informé par courrier. Pour Mme MORET, celui-ci aurait compris le contraire ! Le propriétaire concerné sera recontacté.

 

 

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 23 heures

 

Le Maire

 

 

F. DEBRAS

 

Publié le Lundi 16 Juillet 2018 à 21:57:49

Retour à la liste

Informations

Vous souhaitez participer

Apporter vos contributions.

Identification adhérents

Créer un compte

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter.

Formulaire d'inscription à la newsletter

Diaporama photos

  • Vue aérienne
  • Vue aérienne
  • Mairie
  • Le four à pain
  • L'ancienne cure
  • Le monument Nicéphore...
  • Mare de Vincelles
  • Mare de Vincelles
  • En prairie
  • Calvaire cimetiére

voir les autres photos